Retour

Lancement opérationnel de l’initiative « récifs résilients » pour la Nouvelle Calédonie

Le CEN s’est rendu à Townsville en Australie, du 30 novembre au 2 décembre pour retrouver l’ensemble de l’équipe de l’initiative « récifs résilients » en marge de l’assemblée générale de l’ICRI (International Coral Reef Initiative).

Myriam MARCON, coordinatrice du pôle « Patrimoine marin » et Pierre BOUVAIS, chef de projet « Récifs résilients » nouvellement recruté, ont participé à ce rassemblement organisé sous forme d’ateliers de travail. Ce fut l’occasion de faire progresser la réflexion sur la gestion basée sur la résilience et le développement d’une stratégie propre à la Nouvelle-Calédonie et de renforcer la collaboration avec l’ensemble des partenaires du projet.

 

L’initiative Récifs résilients est d'envergure internationale et vise à donner aux sites récifaux inscrits au patrimoine mondial les meilleures chances de survie face au changement climatique, en renforçant un mode de gestion axée sur la résilience. Par résilience on entend la capacité du milieu et de la population qui en dépend à survivre, s’adapter et à se remettre des pressions locales ou globales. Dans ce cadre, cinq sites de récifs coralliens parmi les plus exceptionnels au monde ont été sélectionnés : Bélize, Palau, Ningaloo, La Grande Barrière de Corail et bien évidemment la Nouvelle-Calédonie. Le Conservatoire d'espaces naturels de Nouvelle-Calédonie en assure la coordination locale.

 

Le consortium des partenaires de l’initiative incluent notamment le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, la Great Barrier Reef Foundation, AECOM le consultant mondial en ingénierie de l'environnement, la Fondation BHP, le Programme d'accélération de la résilience de l'Université Columbia (soutenu par la Fondation Rockefeller), le réseau de résilience des récifs de The Nature Conservancy.

Date de publication : 12/12/19 12:47


Partager sur Facebook Activités: Patrimoine mondial Année: 2019