L'IFRECOR, INITIATIVE FRANÇAISE POUR LES RÉCIFS CORALLIENS

Créée en 1999, l’IFRECOR agit pour la protection et la gestion durable des récifs coralliens et des écosystèmes associés (mangroves, herbiers) dans les collectivités françaises d’outre-mer.

L'IFRECOR est constituée d'un comité national et d'un réseau de 8 comités locaux représentant les collectivités françaises abritant des récifs coralliens : Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Mayotte, les îles Eparses, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et la Polynésie française. Le secrétariat du comité national de l'IFRECOR est assuré par le ministère de l'écologie et par le ministère chargé de l'outre-mer.

L’IFRECOR est la déclinaison nationale de l’Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI).

L’IFRECOR en Nouvelle-Calédonie

En Nouvelle-Calédonie, l’IFRECOR accompagne les politiques de protection et de gestion des récifs coralliens, menées par les provinces, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et leurs partenaires.

 

L’IFRECOR en Nouvelle-Calédonie comporte :
- Un Comité Local (CL) composé d'institutions membres et présidé par le Haut-commissaire de la République de 
Nouvelle-Calédonie. 
- Un Groupe Technique (GT) adossé au Comité Local pour la mise en œuvre opérationnelle et le suivi du plan d’actions local.
 
 
Les collèges représentés sont les collectivités, des administrations des collectivités et de l’État, des organismes scientifiques, des acteurs des secteurs socioprofessionnels et associatifs.
 
L’animation de ces deux instances a été confiée, à partir de 2016, au Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Calédonie.
L'IFRECOR Nouvelle-Calédonie est aujourd’hui coordonnée par un responsable du Comité Local.
 
Responsable du Comité local IFRECOR de Nouvelle-Calédonie :
Laure LUNEAU
cmissionppm@cen.nc