Outre les acteurs membres de son Conseil d'Administration ou de son Conseil Scientifique, avec lesquels le CEN entretient des relations institutionnelles, techniques ou scientifiques, il est également amener à développer des partenariats avec d'autres acteurs locaux, régionaux, nationaux ou internationaux, le cas échéant par voie de convention.

 

Partenaires locaux

L'Agence pour la Prévention et d'Indemnisation des Calamités Agricoles et Naturelles (APICAN), également partenaire financier

Le Centre d'initiation à l'Environnement (CIE)

La Fédération de la Faune et de la Chasse de Nouvelle-Calédonie (FFCNC)

La Société Calédonienne d'Ornithologie (SCO)

 

L'association Endemia

 

Le Parc des Grandes Fougères (PGF)

 

Le Parc Provincial de la Rivière Bleue (PPRB)

 

L'association Dayu Biik

L'association Pala Dalik

Les associations de gestion des zones inscrites au patrimoine mondial, dont le CEN est membre d'honneur de certaines d'entre elles.

Le Lycée Agricole et Général de Nouvelle-Calédonie

La SEM Mwe Ara

Et également, les services techniques de l'aménagement et de l'environnement des communes (ex : Ville de Nouméa, partenariat dans le cadre de projets de restauration de forêt sèche dans Nouméa), des aménageurs (Société d'Equipement de la Nouvelle-Calédonie (SECAL, …).

 

Partenaires régionaux

Le Programme Régional Océanien pour l'Environnement (PROE/SPREP South Pacific Régional Environment Program) et notamment son réseau le Pacific Invasives Learning Network (PILN), pour lequel le CEN est le point focal en Nouvelle-Calédonie et alimente en actualités locales le cas échéant sa newsletter électronique (« Soundbites »).

Le Pacific Invasives Initiative (PII), animé par l'Université d'Auckland (Nouvelle-Zélande), pour lequel le CEN est également le point focal en Nouvelle-Calédonie.

Le Département de la Conservation de Nouvelle-Zélande (DoC NZ), avec lequel le CEN a déjà tissé des liens techniques sur la thématique de la gestion des gibiers envahissants, et avec lequel un accord cadre de partenariat pourrait être élaboré concernant la gestion des espèces envahissantes et des zones inscrites au patrimoine mondial.

 

Partenaires nationaux

Le CEN de Nouvelle-Calédonie est membre de la Fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels (FCEN) depuis octobre 2014. Il participe au congrès annuel des CEN depuis 2012.

Le CEN, de par son implication dans la coordination de la gestion des zones inscrites de Nouvelle-Calédonie inscrites sur la liste du Patrimoine Mondial, est membre de l'Association des Biens Français du Patrimoine Mondial (ABFPM). Il a à ce titre participé à plusieurs rencontres organisées par l'ABFPM.

La directrice du CEN est le référent TE ME UM (TErres et MErs Ultra-Marines) pour la Nouvelle-Calédonie et parraine des micro-projets locaux cofinancés par TE ME UM.

Le CEN est en lien direct avec l'UICN France et fait notamment office de point focal en Nouvelle-Calédonie auprès de l'initiative sur les espèces exotiques envahissantes en outre-mer . Il  est également impliqué, aux côtés d'autres acteurs locaux, dans le projet d'établissement d'une Autorité Locale de la Liste Rouge (RLA) pour couvrir la flore calédonienne.

 

Partenaires Internationaux

Le CEN est le point focal pour le Comité du patrimoine Mondial de l'UNESCO en Nouvelle-Calédonie. A ce titre, il a par exemple co-organisé avec cette institution en avril 2014 en Nouvelle-Calédonie un atelier d'une semaine dédié à la sensibilisation à la biodiversité marine et au changement climatique visant des jeunes de la région Asie Pacifique.